Mondial j80

A l’instar des concurrents du Vendée globe, 2 jeunes marins de la côte d’opale sont en quête de sponsors pour aller au bout de leur rêve.

Du haut de leurs 18 ans, Théo PROBST et Louis PLAYE sont des marins aguerris qui ont fait leurs classes depuis plus de 10 ans sur tous les supports de la voile légère : Optimiste, Open Bic, Planche à voile pour l’un et Laser pour l’autre.

Actuellement pensionnaires du Pole Espoir régional Hauts de France Voile Ambition Dunkerque, après une saison d’entrainements intensifs et de régates sur de nombreux plans d’eau, ils rêvent maintenant de participer au championnat du monde de J80, un bateau sportif et exigeant de 8 mètres et 4 à 6 équipiers, qui aura lieu aux Sables d’Olonnes en Vendée, sur le terrain de jeu du Vendée Globe et d’Around the world du 7 au 14 juillet prochain.

Pour cela, nos lycéens de Coubertin et de Saint Pierre, qui ont passé le bac la semaine dernière ont cherché des partenaires pour les aider à financer leur projet.

Le sponsoring est en effet possible sur la coque du bateau, sur la bôme et sur les voiles, de même que sur les vêtements des équipiers ainsi qu’ à terre au port.

Après de nombreuses démarches, ils ont pour l’instant obtenus le soutien de l’entreprise CASTELYN société spécialisée dans les emballages pour les commerces qui cherche à se développer sur la côte d’opale, terrain d’entrainement et de régates locales du bateau.

Ils ont également obtenu le soutien d’ORGANIC CONCEPT, une société de location de tentes nomades haut de gamme basée à Calais, qui cherche à se développer dans le Grand Ouest. De nombreuses régates et de nombreux marins sont issus de Bretagne et de Vendée, la cible est donc bien choisie.

Le Yacht Club de la Mer du Nord à Dunkerque a accepté de leur prêter la remorque du bateau qui se rendra sur place par la route, ainsi qu’un spi de rechange en cas d’avarie.

D’autres contacts sont toujours en cours, mais l’échéance approche.

« Outre la préparation et la cohésion de l’équipage, c’est aussi une sacrée expérience de rechercher des sponsors. Nous avons préparé un dossier de sponsoring. Nous avons contacté de nombreuses entreprises et aussi essuyé pas mal d’échecs, c’est formateur. Le budget est ric rac mais on va pouvoir participer. Nous sommes inscrits et avons réservé un logement sur place. Pour les autres frais, on fera au plus juste. Si nous avions davantage de partenaires nous pourrions remplacer les voiles qui ne sont pas toutes jeunes et ainsi être plus performants aux sables, mais aussi aborder plus sereinement la 2eme partie de saison, le matériel souffrant beaucoup et s’usant vite lors des régates » a déclaré Théo.

Si vous êtes prêts à vous associer à un projet sportif et humain, pour un grand évènement qui sera médiatisé et regroupera plus de 120 équipages soit plus de 600 compétiteurs, vous pouvez contacter Théo.

En tout cas cette expérience de recherches de sponsors leur a permis de rencontrer de nombreux contacts et leur servira pour la suite de leurs études