NAUSICAA - Réouverture 2019

Réouverture 2019
NAUSICAA, Centre National de la Mer
Boulogne-sur-Mer

Pour NAUSICAA, l'année 2018 a été marquée par l'ouverture de son extension « Voyage en Haute Mer » : un grand bassin aux dimensions spectaculaires reconstituant l'écosystème de la Haute Mer.

Du lundi 7 au vendredi 25 janvier 2019 inclus, NAUSICAA a fermé ses portes au public. Trois semaines intenses, pendant lesquelles l'équipage de NAUSICAA a procédé au grand nettoyage d'hiver. Une attention toute particulière a été portée à l'exposition « Des Rivages et des Hommes » avec de nouvelles ambiances dans l'espace « Histoires d'îles », de nouveaux décors pour les bassins tactiles, de nouveaux sols et de nouveaux éclairages pour un émerveillement chaque jour renouvelé.

Ce début d'année est aussi l'occasion pour les crevettes danseuses Lysmata Boggessi, nées à NAUSICAA il y a quelques mois, de rejoindre l'exposition « Voyage en Haute Mer ». Jusqu'à présent, ces petites crevettes étaient élevées par nos soigneurs dans les réserves aquariologiques.

En 2019, NAUSICAA a choisi de développer le thème des Héros de la mer : qu'ils soient des héros dont les exploits ont traversé les temps ou simplement des héros de tous les jours, ils sont tous des citoyens de l'Océan. Avec cette thématique, NAUSICAA souhaite mettre en lumière ceux qui découvrent, étudient, expérimentent, protègent, nous emmènent et s'engagent pour l'Océan. NAUSICAA invite ainsi le grand public à suivre leurs aventures et à rejoindre le mouvement. Au programme tout au long de l'année : des conférences, des rencontres, des ateliers, ... Nous sommes tous des héros !

Depuis son ouverture, NAUSICAA souhaite mettre l'Homme au cœur de ses préoccupations en sensibilisant les visiteurs à un développement durable de nos activités. La mission du Centre National de la Mer va bien au-delà de celle d'un simple aquarium : faire découvrir la mer, élément de vie et source de richesses pour aujourd'hui et demain, et provoquer chez le visiteur un émerveillement face aux beautés de la vie marine, tout en provoquant une prise de conscience.

Les héros de la Mer à NAUSICAA :
Célèbres ou anonymes, réels ou fictifs, personnages historiques ou hommes et femmes du présent, ils témoignent tous du lien qui lie l'humanité à l'Océan. La mer, ils l'ont explorée, défiée, sondée dans ses plus grandes profondeurs, étudiée pour dévoiler ses secrets. Ils l'ont arpentée pour tirer de ses eaux leurs moyens de subsistance. Ils ont célébré sa beauté et sa puissance, ou se sont engagés à la protéger. Ils rêvent qu'elle soit le futur de l'humanité et nous prodigue sans cesse de nouveaux bienfaits. Ils nous ont appris à la connaitre, à l'aimer.

Dès le premier trimestre, NAUSICAA accueillera :

Sandra BESSUDO, ambassadrice de l'océan

La biologiste et plongeuse franco-colombienne Sandra BESSUDO s'est engagée dès 1987 pour préserver Malpelo, un petit bout de terre isolé. Pour réunir des fonds affectés à la préservation du sanctuaire marin et au suivi scientifique des espèces, elle crée en 1999, la Fondation Malpelo et parvient à persuader le gouvernement colombien de protéger l'île et de lutter contre la pêche illégale et la pêche aux ailerons de requins. En 2010, Sandra BESSUDO est nommée Ministre de l'environnement par le gouvernement colombien et elle préside la Commission pour les océans. Elle est nommée Chevalier de l'ordre national du Mérite en mai 2017.

Jean-Michel Cousteau, fondateur de l'association « Ocean Futures Society »
Cela fait plus de 40 ans que Jean-Michel Cousteau - explorateur, environnementaliste, pédagogue et producteur de films - consacre sa vie à communiquer au public du monde entier sa passion et son inquiétude pour notre planète eau. Jean-Michel Cousteau a fondé en 1999 « Ocean Futures Society », une association à but non lucratif dédiée à la protection du milieu marin et à l'éducation, et qui se veut une "voix pour les océans". Ses objectifs : réaliser des programmes éducatifs, mener des recherches et établir les principes d'une politique éthique de la préservation de l'environnement.

Laurent BALLESTA, biologiste naturaliste marin français, spécialiste de la photographie sous-marine
Biologiste et photographe sous-marin, Laurent BALLESTA est un habitué des plongées au caractère exceptionnel. Entre 2010 et 2013, par exemple il plonge dans le canal du Mozambique pour rapporter des images du cœlacanthe, un poisson fossile vivant. En 2015, il part en terre Adélie en Antarctique avec un autre photographe Vincent MUNIER et plonge dans les eaux glacées de l'océan Austral. Enfin en 2017 il passe 24 heures sous l'eau dans la passe de Fakarava, dans l'archipel de Tuamotu pour y photographier les mérous et les requins gris de récif attirés par ce rassemblement exceptionnel de poissons venus se reproduire. Ces expéditions exceptionnelles ont fait l'objet de livres et de documentaires aux images rares.

Romain TROUBLE, directeur général de la Fondation Tara Expéditions La Fondation Tara Expéditions, 1ère fondation reconnue d’utilité? publique consacrée a? l’Océan, développe, grâce à la goélette Tara, une science de l’Océan ouverte, innovante et inédite devant permettre de prédire et mieux anticiper l’impact du changement climatique. Elle utilise cette expertise scientifique de très haut niveau pour sensibiliser et éduquer les jeunes générations mais aussi mobiliser les décideurs politiques et permettre aux pays en développement d’accéder a? ces nouvelles connaissances. La Fondation Tara est Observateur spécial à l’ONU et participe activement aux Objectifs du Développement Durable de l’Agenda 2030 de l’ONU. Nous souhaitons faire de l’Océan une responsabilité commune.

Plan d'accès

NAUSICAA - Contact, réservation