Fort de Lheurt - Le Portel

Situé près de Boulogne-sur-Mer face à la ville du Portel. Le Fort de Lheurt fut élevé sur les ordre de Napoléon Bonaparte sur des vestiges de l'ancien promontoire Icius du géographe Ptolémée après la rupture du Traité d'Amiens par les Anglais en Mai 1803. Cette masse de rochers qui autrefois formait un îlot allant jusqu'à Equihen portait, d'après une ancienne carte anglaise, le nom d'Heustrière. Ce nom serait devenu par contraction Heustre puis Heurt.

LES CARACTERISTIQUES DU FORT

L’enveloppe extérieure du fort était construite en pierres de taille ayant les dimensions approximatives suivantes : longueur 1,90 m, largeur 1,30 m et hauteur 0,40 m. Les contreforts et les noyaux étaient en maçonnerie de moellons liés avec un mortier composé de ciment et de chaux et l’intérieur fut rempli de blocailles noyées dans du mortier.

Les dimensions du fort étaient les suivantes : la longueur de la façade (côté falaise) était de 50 mètres, sa largeur centrale (tour comprise) de 35 mètres et sa hauteur de 13,50 mètres. La plateforme avait une épaisseur de 40 centimètre et formait un demi de cercle bordé d’un parapet large de 2 mètres sur une hauteur de 1,50 mètres et d’un développement intérieur de 82 mètres ; celui-ci donnait face à la mer et comportait un escalier à chacune de ses extrémités. La terrasse s'élevait, comme on l'a vu 13,50 m) au-dessus des rochers et couvrait 175 m2. Elle comportait coté falaise une rambarde disposée de chaque côtés de la tour. En façade, côté falaise, il y avait dans le mur d’escarpe de gorge, des fenêtres qui éclairaient les logements, le magasin à munitions et l’escalier de la tour, ainsi que trois conduits (à droite de la tour) qui servaient à ventiler le magasin à poudre. Il n’y avait pas au départ de fenêtre à droite de la tour. Par la suite, vers la fin du 19e siècle, le conduit de ventilatio n central fut remplacés par une fenêtre.

On accédait dans les casemates par deux poternes qui se trouvaient de chaque côté de la tour à l’aide d’une échelle en bois dont les barreaux étaient en bronze. Les pieds de cette échelles étaient scellés dans le rocher et sa partie supérieure, fixée par des crampons de fer s’appuyait sur le seuil des poternes. On accédait à la plateforme d’artillerie à partir des casemates par un escalier circulaire situé dans la tour.

Renseignement

Vous êtes Autocaristes, Clubs, CE, Collectivités, Centres aérés, Organisateurs de voyages, Groupes scolaires ou Personnes individuelles, vous envisagez de venir passer une journée le Portel et sa région , vous souhaitez un complément d'information concernant les visites, la restauration ou sur l'hébergement à proximité...

N'hésitez pas à nous questionner sur le formulaire de contact ci-dessous.

Plan

Nous contacter

Pour info

  • Vous souhaitez un complément d'information afin de préparer votre séjour sur la Côte d'Opale, n'hésitez pas à nous contacter.