Remparts de Gravelines

Les remparts de Gravelines

Le Château, fondation des comtes de Flandres au XIIè siècle, rattachée au comté de Bourgogne au XIVè siècle, la ville a connu de nombreux sièges et plusieurs occupants avant son annexion définitive à la france après le siège de 1658.

Philippe et Thierry d'Alsace sont les premiers à faire fortifier la ville en raison de sa situation stratégique sur la façade maritime, à l'embouchure de l'Aa. Elle apparaît entourée d'une épaisse levée de terre dominant un fossé en eau très large.
En 1525, Charles Quint fait rebâtir l'ancien château comtal et lui donne une fonction de citadelle avant l'heure. Le château quadrangulaire est alors la pièce maîtresse de la fortification et commande l'accès occidental de la ville.

Plus tard, Vauban améliore la fortification et fait construite à l'intérieur des remparts différents bâtiments militaires. Dans ce contexte, il fait du château le sanctuaire de la garnison, le lieu où sont enfermées les armes et les munitions, ainsi qu'un certain nombre d'installations permettant d'envisager un siège : citerne, four, magasin, salles voutées à l'abri des bombes.

L'entrée du château se fait par une porte encadrées de deux tours en fer à cheval, pouvant s'obturer à l'aide d'un pont-levis. la porte s'ouvre sur un tunnel voûté à l'épreuve des bombes traversant le rempart. Près de l'entrée se trouve un corps de garde ainsi qu'un magasin à poudre. Dans l'enceinte du château sont également construits, un magasin aux affûts, une salle d'armes et une salle à projectiles. Ces bâtiments abritent aujourd'hui le musée du Dessin et de l'Estampe Originale.

Plan

Nous contacter