Cathédrale de Saint-Omer

Fondée au 7ème siècle par Saint-Omer sur la colline de Sithieu, la chapelle Notre-Dame devient un important lieu de pèlerinage.
L'édifice actuel, commencé au 13ème siècle, est achevé trois siècle plus tard d'une architecture gothique scaldien qui s'est développé le long de la vallée de l'Escaut, avec notement un déambulatoire bordé de chapelles disjointes.
La cathédrale Notre-Dame mesurant 22.9 mètres de haut sous la voûte, 105 mètres de long, 51 mètres de large est classée monument historiques par liste de 1840.

Ses murs renferment de nombreux trésors artistiques et techniques : une Descente de croix de Rubens et de nombreuses sculptures de Jacques Du Brœucq voisinent avec l'horloge astrolabe et les grandes orgues restaurées en 1855 par le facteur d'orgues Aristide Cavaillé-Coll.

Il faut noté la richesse de son mobilier rescapé de la révolution a savoir : un magnifique buffet d’Orgue, une horloge Astronomique, un tableau de Rubens.

Sur le haut du portail sud, on remarque un bas-relief du Jugement Dernier, au-dessus, un grand cadran solaire datant de 1610.

A l'intérieur de la Cathédrale, dans le transept de droite se trouve la statue de Notre-Dame des Miracles puis suivant le déambulatoire, on distingue le riche décor de la première chapelle. Côté Nord, une retable puis le tombeau de Saint Erkembode ou y sont déposées de nombreuses petites chaussures qui selon la croyance aiderait les bambins à marcher suite à divers difficultés.

A ne pas manquer dans la partie nord du transept l'horloge astronomique de 1558 et, à proximité, le Grand Dieu de Thérouanne, datant du XIIIe siècle.
Au sein de la nef le cénotaphe de Saint-Omer fait face au mausolée d'Eustache de Croÿ.

plan

Nous contacter