Eglise Saint-Martin d'Audruicq

L’église St Martin d’Audruicq correspond au style architectural "Hallekerque" très courant en Flandre. Elle est composée de trois vaisseaux parallèles. Les nefs sont en briques blondes de sable typiques de la région, avec des ouvertures de style gothique.
Le chœur à chevet carré, ajouté à la fin du XIXème est bâti en pierres blanches. Au clocher de 1703 a été ajoutée, en 1772, une tourelle octogonale pour accéder aux cloches fondues à Douai par Drouot en 1878. Celles-ci sont au nombre de 4. Sur l'une d'elles, on lit "J'ai été donnée par la communauté d'Audruick en l'an 1715».
Les vitraux ont été réalisés en 1867 par Félix Courmont d’Arras (sauf ceux à l'ouest et dans le narthex. L'explosion du Camp Anglais, le 21 Juillet 1916, (de 1 h du matin à 2 h de l'après-midi) les détruisit. En 1919, ils furent restaurés ; les soldats anglais en offrirent deux représentant St Patrick et St Georges, leurs patrons. Ils sont situés dans le chœur.

Texte 2

Éléments remarquables

  • Le retable date de 1897. Il encadre une copie de la célèbre toile de Vélasquez : "le Christ en croix" dont l'original se trouve au musée du Prado à Madrid : c'est un don de l'empereur Napoléon III.
  • Le maître-autel, dit de St-Nicolas, date de 1896. Il a été offert par la famille Lecouffe-Wasca. Il comprend un tabernacle, un expositoire et des stalles en chêne du Danemark datant du XVIIIème.
  • La chaire du XVIIIème siècle, classée, est en bois sculpté. Elle offre de grandes analogies avec la chaire de l'église St-Denis à Saint-Omer. Sur celle-ci est représentée St-Luc, St-Marc, un Christ tenant un globe, St-Matthieu et sur la porte St-Jean.
  • Les Autels. A gauche, un autel moderne a remplacé, en 1920, l'ancien autel de la Vierge qui menaçait de ruine : il a été offert en remerciement lors de la guerre 14-18.
    A droite, l'ancien autel polychrome de Saint-Martin est orné d'une peinture qui représente le martyre de St Blaise. Il date du début du XVIIIème siècle. Il se compose d’une statue de Saint-Martin, patron de la paroisse.
  • L'orgue provient de l'église audomaroise de Sainte-Marguerite. Construit vers 1780, il est vendu à un certain Bernout en 1792. On attribue son remontage à l'église d'Audruicq en 1793 à Jean-François Guilmant II, de Saint-Omer. Il s'agissait vraisemblablement à l'origine d'un instrument à clavier unique. Diverses transformations interviennent en 1861. Puis, en 1913, on l'enrichit de 270 nouveaux tuyaux en zinc, spotted et sapin. Devenu inutilisable, il est réparé en 1992. En parfait état de fonctionnement, il comporte, actuellement, deux claviers-pédaliers et 18 jeux. Une statue polychrome de sainte Marguerite a trouvé place sur la tourelle centrale.

Renseignement

Vous êtes Autocaristes, Clubs, CE, Collectivités, Centres aérés, Organisateurs de voyages, Groupes scolaires ou Personnes individuelles, vous envisagez de venir passer une journée dans la Calaisis et visiter l' Eglise d'Audruicq , vous souhaitez un complément d'information concernant les visites, la restauration ou sur l'hébergement à proximité...

N'hésitez pas à nous questionner sur le formulaire de contact ci-dessous.

Plan

Nous contacter

Pour info

  • Vous souhaitez un complément d'information afin de préparer votre séjour sur la Côte d'Opale, N'hésitez pas à Nous contacter.