Abbaye Saint Bertin de Saint-Omer

Abbaye Saint Bertin de Saint-Omer

De l’ancienne église abbatiale, rare témoin du 14è siècle das la région, subsistent la base de la tour porche et élévations partielles de la nef et du bras nord du transept.

La requalification du site comporte une mise en lumière des vestiges et une restitution archéologique au sol des bâtiments d'origine pour redonner une lisibilité d'ensemble.
L'abbatiale est matérialisée par une levée de terre. Les charmes palissés marquent les limites du cloître gothique. Des jardins thématiques agrémentant les différents espaces

Histoire

L’abbaye Saint-Bertin connait un destin tragique à la Révolution. La qualité de son architecture a été célébrée par de nombreux visiteurs à travers le temps. Elle joue, tout au long de son histoire, un rôle politique important.

C'est au 7ème siècle, que s’installent les compagnons d’Omer venus l’aider à christianiser cette région. Ebertramn, Mommelin et Bertin fondent vers 650 l’une des plus anciennes et importantes abbayes bénédictines au nord de Paris avec Saint Vaast d’Arras et Saint Amand. Un inventaire des biens des moines mené deux siècles après la fondation montrent qu’ils possèdent déjà de nombreux domaines autour de Saint-Omer. L’abbaye prospère tout au long du Moyen Age et jusqu’à la Révolution. Elle est alors en grande partie détruite. Les anciens bâtiments des moines sont vendus et démantelés. L’église est vidée et sa toiture enlevée. La ville la rachète et la fait piocher à partir des années 1830 soulevant l’indignation de grands auteurs dont Victor Hugo. Et pour finir, la tour s’effondre après-guerre. En 2007, un parc paysager redonne la lecture d’une grande partie du site…

plan

plan