Plage d'Equihen

Equihen-Plage

Petit port de pêche jusqu'au début du XXe siècle, Equihen-Plage est devenue commune en avril 1939. Son histoire est intimement liée à celle de la pêche. Le paysage maritime a conservé toute sa beauté et son charme.

René Bazin, dans son roman "Gingolph l'abandonné", a fort bien décrit le pittoresque d'Equihen-Plage qui s'est enorgueilli d'être le séjour de prédilection pour les artistes et les peintres : Caffier le fréquenta au début du XXe siècle, Gil Franco y habita, Chintreuil, Debrasse, Demizel, De Palézieux, Rik Poot ont aussi travaillé et demeuré à Equihen-Plage sans oublier Jean-Charles Cazin, le peintre du Boulonnais par excellence.

La mairie de construction récente et l'église Saint-Pierre renferment plusieurs tableaux de ces artistes. Equihen-Plage a su rebondir, offrant aujourd'hui l'image d'une ville moderne mais proche du passé

Plage d'Equihen

Situé au Sud de Boulogne-sur-Mer entre Le Portel et Hardelot, la plage d'Equihen est de sable fin qui s'étend de l'estuaire de la Warenne au Sud jusqu'aux falaises du Cap d'Alprech au Nord.

Baignée à chaque marée, elle offre un espace idéal à la baignade, à la promenande, à la pêche à pied, à la pêche de bord de mer et à la pratique de tous les sports nautiques.

La grande plage située au Sud de la commune est aménagée. Un poste de secours y est installé.

En juillet et août, une équipe de Maîtres Nageurs Sauveteurs assure la parfaite sécurité des usagers de la plage.

On y trouve des toilettes adapatées pour handicapés, des douches, les vestiaires pour le char à voile et le kayak de mer ainsi qu'un commerce.

Chien sur la plage

Nos amis les chiens sont acceptés tenus en laisse en dehors de la zone de baignade aux extrémités de la plage.

Equihen-Plage est le pays des "Quilles en l'Air"

Histoire des quilles en l'air L’histoire de ces quilles en l’air remonte au XXème siècle . À l’époque, la commune était encore un port d’échouage, « les bateaux de pêche type harenguiers ou flobarts s’échouaient régulièrement sur la plage à chaque marée. Les équipages les faisaient alors glisser sur le sable pour les remiser sur le perré.

Les familles les plus démunies les récupéraient alors pour en faire un abris de fortune puis les enduisaient de goudron pour assurer une bonne isolation. Les coques étaient plantées à flan de colline sur les hauteurs dominant la mer. Passée au goudron, elles apparaissaient de loin semblable aux moules qui tapissent les rochers de la plage.
Jusque la seconde guerre mondiale, les quilles en l'air constituaient un véritable quartier avec une bonne vingtaine d'unité.

Les bombardements successifs ont eu raison de ce patrimoine maritime dont le "sacré cœur de Jésus", atelier du peintre marseillais Christol a longtemps été la seule trace.

Depuis quelques années, la commune a renoué avec cette tradition en construisant plusieurs "quilles en l'air" sur le camping municipal, dotées de tout le confort recherché.

Proposées à la location à la nuit, au week-end ou à la semaine, elles feront le bonheur de votre séjour vous offrant une vue imprenable sur la côte!

Recherchez une location proche de Equihen-Plage

Booking.com

Plan d'accès

Plage d'Equihen / Renseignement

Toutes les infos de la Côte d'Opale sont sur Facebook